Comment booster ses expériences professionnelles sur un CV ?

Marion Gemme
Marion Gemme

Que l'on ait jamais travaillé ou 20 ans de carrière, faire un cv n'est jamais simple. Et parler de son expérience non plus. Faut-il tout raconter ? Comment faire si on a peu à dire ? La méthode des pros.

Comment booster ses expériences professionnelles sur un CV ?

Vous êtes jeune diplômé ? Junior ou expérimenté ? Quel que soit votre profil, le recruteur va scruter en détails sa rubrique préférée : l'expérience. Et effet, environ 50% du temps de lecture de votre curriculum vitae est accordé a celle-ci. Autant vous dire qu'il ne faut pas louper sa présentation pour décrocher un entretien avec l'employeur de vos rêves.

Quelles expériences professionnelles mettre sur un CV ?

Il peut s'agir de contrats en CDD ou CDI, de missions d'intérim, de stages, mais également de petits jobs alimentaires.

Bien sûr, elle ne sera pas identique dans chaque situation et pour tous les profils. Chacun sa problématique : lorsqu'on démarre dans la vie active, on a peu (voire pas) d'exemples à fournir. Dans ce cas, il est recommandé de mettre en avant son diplôme, ou ses aptitudes dans une langue. Tandis qu'un candidat expérimenté devra faire le tri pour ne pas risquer d'avoir un CV sur 2 pages.

Simplifiez-vous la vie avec notre créateur de CV en ligne.

Expériences professionnelles ou expérience professionnelle ?

Singulier ou pluriel, telle est la question. Les deux orthographes sont admises, pourvu que vous accordiez bien les deux mots à l'identique ! Au singulier, on entend alors "l'expérience professionnelle" du candidat au sens large, tandis qu'au pluriel il s'agit de la liste des emplois.

Attention toutefois si vous ne possédez qu'une seule expérience à votre actif, il conviendra alors de mettre la formule au singulier !

Comment présenter son expérience professionnelle sur un CV ?

Commencez tout d'abord par vous poser la question du type de CV qu'il convient le mieux à votre fonction : CV antichronologique ou fonctionnel ?

Dans la majorité des cas, il est préférable de classer ses expériences de la plus ancienne à la plus récente. C'est l'option la plus simple et la plus pratique à lire pour l'employeur.

Concrètement, la présentation de chaque expérience se fera comme suit :

  • La fonction exercée (titre du poste exact)
  • Le nom de l'entreprise employeuse, et sa ville
  • La date de début et de fin de la mission
  • La description de vos tâches (3 à 5 en moyenne)
  • Eventuellement, vos résultats chiffrés (ROI)

Ces données chiffrées sont très appréciées du recruteur, notamment dans les secteurs commerciaux. Il peut s'agir d'un résultat qui vous est propre (comme votre CA en tant que vendeur; le nombre de dossiers traités) ou auquel vous avez contribué (travail d'équipe ; un indicateur qui a évolué en conséquence d'un de vos projets; etc.).

Pour dynamiser votre document, prenez plutôt exemple sur nos modèles gratuits de CV en ligne. Découvrez davantage de conseils avec nos exemples de candidatures rédigés par une experte en recrutement, comme ce CV en informatique qui a toutes ses chances d'être retenu en entretien d'embauche.

Exemple du titre du cv

Mise en page des expériences sur l'un de nos modèles de CV à remplir en quelques minutes seulement.

Faire des phrases courtes avec verbes d'action

Tout d'abord, quelques recommandations de mise en forme :

  • Saut de ligne entre chaque emploi
  • Retour à la ligne entre chaque tâche
  • Liste à puces pour faciliter la lecture

Pour une fois, on ne vous demande pas de faire des phrases rédigées, mais au contraire d'être très concis. Rappelez-vous que votre lecteur n'a que peu de temps à vous consacrer !

Résumez chaque mission en une ligne, avec un ou deux verbes d'action maximum.

Voici un exemple type reprenant les conseils ci-dessus :

AKA & Associés

Responsable Marketing et Commercial

[MM/AA] – [MM/AA] (7 ans)

- Recruter et manager une équipe de 10 personnes

- Piloter la refonte du site internet en collaboration avec le service
informatique
- Concevoir et mettre en place un nouveau process de SAV clients

Ne mentionner que les expériences valorisantes

Comme tous les autres éléments constitutifs d'un CV, il faut que l'expérience décrite apparaisse comme un atout pour votre candidature.

Si vous avez accumulé de nombreux emplois, ne retenez que les missions qui présentent un atout pour le poste visé. Et de préférence les plus récentes. Evitez ainsi de noyer votre lecteur avec des informations inutiles : par exemple, le cabinet juridique auquel vous postulez ne s'intéresse pas à vos petits jobs d'été.

Mettre en avant ses compétences

Sens des responsabilités, créativité, travail d'équipe... C'est le moment de démontrer vos atouts pour le poste. Contrairement à la rubrique "compétences" du CV, il s'agit de valoriser vos qualités par le biais d'exemples concrets.

Pour réaliser cette prouesse, un petit coaching minute s'impose :

  1. Faites la liste de vos qualités techniques
  2. Repérez sur l'offre d'emploi les compétences demandées
  3. Trouvez les missions au sein de vos précédents emplois qui ont fait appel à ces mêmes aptitudes

Il ne vous reste plus ensuite qu'à rédiger des phrases courtes en usant de verbes d'action. Vous pourrez effectuer le même exercice pour votre lettre de motivation, où il est important de bien justifier vos facultés.

Valorisez votre expérience avec le bon modèle de CV.

Modèle cv Castor
arrow left
arrow right

Justifier les trous dans son parcours

Pas toujours évident de masquer quelques mois voire quelques années sans travail. Mais cette inactivité a certainement une raison d'être, alors ne la cacher pas et expliquez-la. L'important est de montrer que vous êtes resté(e) actif(ve). La préparation d'un diplôme ? Du chômage avant une reconversion ou une création d'entreprise ? Un congé parental ? Vous pouvez aborder l'événement dans le résumé en début de CV, ou dans le courrier d'accompagnement de votre candidature.

Si vous n'êtes vraiment pas à l'aise avec ce passage, voyez alors si vous pouvez tout simplement retirer les expériences précédent cette période, pour ne pas les faire apparaitre.

Comment enrichir son expérience professionnelle ?

Lorsqu'on est étudiant ou professionnel sans expérience dans le métier que l'on brigue, l'embauche semble difficile à obtenir. Pour étoffer votre parcours professionnel, il existe pourtant quelques astuces, garantie sans triche !

Valoriser les stages et missions dans le cadre de votre formation. Vous pouvez parler notamment de cas pratiques ou de travaux de groupes durant lesquels vous avez exercé des tâches identiques à celles d'un travailleur. Une pratique courante en BTS par exemple.

N'hésitez pas à bien détailler chaque tâche.

Les petits boulots et autres jobs d'été ont aussi leur place, pourvu qu'ils mettent en lumière une compétence en lien avec le métier visé. A titre d'exemple, dire que vous avez vendu des glaces à Londres prouve votre niveau en langue anglaise, un plus si vous souhaitez intégrer une entreprise internationale.

Enfin, la dernière technique consiste à rajouter une ligne qui précise ce que vous avez acquis de votre mission, des qualités de savoir-être ou savoir-faire.

  • Sélectionner les expériences en fonction de la connexion avec le poste visé
  • Aller droit au but : des phrases courtes et précises
  • Mettre en avant vos compétences à travers le récit de chaque tâche