Quels centres d'intérêt mentionner sur son CV ? Exemple d'activités qui valorisent

Marion Gemme
Marion Gemme

Quels sont vos passions, vos hobbies ? Face à un recruteur, la question peut semer l'inconfort. Pour ne pas faire un flop sur votre CV, on vous montre comment parler de vos loisirs.

Quels centres d'intérêt mentionner sur son CV ? Exemple d'activités qui valorisent

Si la rubrique dédiée aux centres d'intérêt sur le CV n'est pas obligatoire, elle peut être bien utile, voire devenir un atout pour votre candidature. Si le recruteur ne peut pas vous reprocher de ne pas mentionner vos loisirs, il pourra cependant vous poser des questions durant l'entretien pour en savoir plus sur votre personnalité et vos goûts. Suivez les conseils qui suivent pour que vos activités extraprofessionnelles jouent en votre faveur.

Simplifiez-vous la vie avec notre créateur de CV en ligne.

Rubrique "centres d'intérêt" : quand est-elle nécessaire ?

Cette section est essentielle sur le CV des étudiants et jeunes diplômés, lorsqu'ils postulent à un premier emploi, car elle informe sur la personnalité du candidat. Sans expérience de travail ou peu, les recruteurs doivent en effet trouver d'autres critères, comme les qualités interpersonnelles (soft skills), pour départager les candidats. Et celles-ci peuvent en effet transparaître dans des activités extrascolaires.

Par exemple, pour un job étudiant dans la restauration rapide, avoir l'esprit d'équipe est une qualité majeure. Il sera tout à fait judicieux alors sur un CV d'étudiant de parler de ses 10 années de pratique du basketball en club. 

Pour les profils plus expérimentés, la question se pose. Mentionner ses centres d'intérêt sur le CV peut permettre de briser la glace lors d'un entretien d'embauche. On conseille de parler de ses loisirs seulement s'ils apportent un vrai plus à votre candidature, en mettant en relief des compétences en lien avec le travail à pourvoir.

Modèles de cv

Créer facilement un CV en ligne

À partir d'un modèle moderne et personnalisable, validé par des experts du recrutement.

Faut-il mentionner toutes ses passions sur le CV ?

Gardez en tête que la section "centres d'intérêt" du CV doit apporter des signaux positifs sur votre état d'esprit dans le milieu professionnel. Elle n'a pas vocation à être exhaustive, surtout si vos goûts personnels ne sont pas valorisés dans le monde de l'entreprise. Vous devez donc d'abord, trancher sur l'opportunité de mettre en avant, ou non, cette rubrique.

Vos passions peuvent aussi capter l'attention du recruteur, surtout si ce dernier les partage. Vous connaissez le nom de la personne en charge du recrutement ?Faites une recherche sur Internet pour en savoir plus sur la personnalité de votre interlocuteur. Si vous avez des loisirs en commun, c'est le moment de les valoriser dans le CV. Mais attention, ne mentez jamais sur vos centres d'intérêt, vous seriez pris à votre propre piège lors de l'entretien.

Comme pour la lettre de motivation, toute information apportée sur le CV doit pouvoir être abordée en entretien d'embauche. Ne mentionnez que les exemples d'activités avec lesquels vous êtes à l'aise et que vous pourriez évoquer en direct avec les recruteurs.

En bref, demandez-vous :

  1. Mes centres d'intérêt sont-ils valorisants pour le poste à pourvoir ?
  2. Ai-je des passions communes avec le recruteur ?
  3. Serai-je à l'aise pour en parler en entretien ?
  4. La rubrique apporte-t-elle un vrai plus à mon CV ?

Exemples de hobbies et activités extra-professionnelles

Peut être considéré comme centres d'intérêt toute activité récurrente (ou longtemps pratiquée) effectuée en dehors de la vie professionnelle ou scolaire :

  • La pratique d'une activité sportive, artistique, d'un instrument de musique
  • Les sorties culturelles (théâtre, cinéma, musées...), les voyages
  • La rédaction d'un blog, la création de vidéo ou de podcasts (en indiquant l'url)
  • Une passion pour un sujet spécifique : la lecture de livres sur l'Histoire, une culture étrangère, une espèce animale, la robotique, etc.
  • Toute activité associative : bénévolat, humanitaire, BDE, junior entreprise

Faire référence à la politique, la religion, la chasse, les jeux d'argent, les goûts musicaux... le jeux vidéo dans certains secteurs ou emplois.

Comment parler de ses loisirs dans un Curriculum Vitae ?

Les centres d'intérêt se retrouvent traditionnellement en dernière place des rubriques du curriculum vitae. On y mentionne 2 ou 3 intérêts, les plus pertinents avec le travail pour lequel vous postulez, pas besoin de tous les citer ! En matière de présentation, évitez les modèles avec pictogrammes qui n'apporteront pas une information précise sur vos activités.

Exemple du titre du cv

Ce modèle vous plaît ? Créez votre CV personnalisé en quelques clics

Les catégories "génériques" de loisirs, qui n'apportent aucune information personnelle (cinéma, lecture, voyage, sport...).

Donnez un maximum de détails sur votre activité : le nombre d'années de pratique, la fréquence, votre niveau (compétition), la spécialité...

Pratique de l'escalade en intérieur et extérieur depuis 8 ans. Participation à des compétitions régionales.

Pratique du Yoga depuis 5 ans. Stage de perfectionnement au Vinyasa Yoga en Inde en (Année). Bénévole sur les événements et portes-ouvertes de mon association.

Passionnée par le cinéma asiatique (en particulier coréen) - Participation au Festival du film asiatique de Deauville.

Si vous n'avez pas de passion ou d'activité particulière, donnez alors de la précision sur vos goûts : tel auteur de romans, tel type de jeux de société, telle cuisine en particulier... Cela sera plus intéressant pour le recruteur qui pourra éventuellement s'en servir comme ice breaker lors de l'entretien d'embauche.
Marion Gemme
Conseillère RH

Quelles qualités sont valorisées dans les centres d'intérêt ?

Pour bien cibler les hobbies à citer sur un CV, il faut tout d'abord se demander quelles sont les compétences et qualités recherchées par l'employeur, pour le type de poste auquel vous postulez. N'hésitez pas à bien scruter l'annonce d'emploi pour repérer ses mots-clés. Puis, tout en restant honnête, essayez de faire ressortir ces qualités dans vos exemples d'activité.  Pour sûr, à parcours équivalent, cela marquera la différence avec les autres candidats !

Vous pouvez aussi utiliser la rubrique centre d'intérêt pour mettre en avant vos facteurs de motivation et votre mode de fonctionnement au travail. Par exemple, la pratique d'un sport individuel de haut niveau peut démontrer votre goût du challenge et du dépassement de soi. Vous adorez les travaux manuels et le DIY ? Cela en dit long sur votre style d'apprentissage et votre façon de travailler, sans doute très autonome.

Liste de centres d'intérêt et exemples de qualités associées

Pour vous aider, voici une liste d'activités associées à des aptitudes reconnues dans le monde professionnel :

Centres d'intérêt et qualités sur un CV
Qualité expriméeCentre d'intérêt d'un candidat
Esprit d'équipe 
Capacité à fédérer
Confiance en soi
Sports collectifs; Vie associative
Autonomie
Maitrise de soi
Sports individuels ; Bricolage et activités DIY ; Disciplines méditatives (Yoga, Qi-Gong, etc.)
Ouverture d'esprit
Curiosité
Voyages ; Bénévolat ; Loisirs contemplatifs (photographie, randonnées, etc. )
Sens de l'esthétisme
Créativité
Activités culturelles; Pratique d'un art (dessin, photographique...); Danse
Expression orale
Théâtre ; Chant ; Bénévolat
Rigueur
Précision
Pratique d'un instrument de musique ; Arts plastiques ; Ecriture
Gestion du stressCompétition ; Sports extrêmes ; Sports intellectuels (échecs, jeux de rôles, etc.)
Prise d'initiative
Vie associative ; Animation de réseaux sociaux ; Cinéma amateur

  • Parler de ses intérêts sur son CV lorsqu'ils sont pertinents pour le poste
  • Sélectionner ses hobbies en fonction des qualités qu'ils véhiculent
  • Etre précis en détaillant une activité au maximum